print EMPLOYEURS

Besoin d’informations?

top Le recrutement international

Actiris International vous fournit des informations utiles relatives aux possibilités de recrutement sur le marché du travail international. Nous répondons également à vos questions en matière de travail international, par exemple sur le détachement.

Vous pouvez également consulter les informations et les statistiques sur le marché du travail par pays de la zone EEE + Suisse sur le portail EURES. Consultez la rubrique « Vivre et travailler ».

top Le recrutement au sein de l’EEE et de la Suisse et les permis de travail

Les ressortissants de l’EEE et de la Suisse

Le principe de la libre circulation

Les citoyens d’un Etat membre de l’EEE ou de la Suisse ont le droit de vivre et de travailler dans un autre Etat membre. Concrètement, cela signifie que, sauf exceptions, ils ont un accès libre au marché du travail d’un autre Etat membre, c’est-à-dire qu’ils n’ont pas besoin de permis de travail.

Vous trouverez plus d’infos relatives à la libre circulation des travailleurs sur http://ec.europa.eu/employment_social/free_movement/index_fr.htm

Vous trouverez ci-dessous la carte et la liste des pays concernés.

Néanmoins, certains états imposent des mesures transitoires aux ressortissants des pays qui ont rejoint l’UE en 2007 (à savoir la Roumanie et la Bulgarie) et en 2013 (à savoir la Croatie). Les ressortissants de ces pays ont besoin d’un permis de travail pour occuper un emploi dans certains pays européens.

Allemagne (DE), Autriche (AT), Belgique (BE), Bulgarie (BG), Chypre (CY), Croatie (HR), Danemark (DK), Espagne (ES), Estonie (EE), Finlande (FI), France (FR), Grand-duché de Luxembourg (LU), Grèce (EL), Hongrie (HU), Irlande (IE), Islande (IS), Italie (IT), Lettonie (LV), Liechtenstein (LI), Lituanie (LT), Malte (MT), Norvège (NO), Pays-Bas (NL), Pologne (PL), Portugal (PT), Roumanie (RO), Royaume-Uni (UK), Slovaquie (SK), Slovénie (SI), Suède (SE), Suisse (CH) et Tchéquie (CZ).

pdfPays auxquels s’applique la règle de libre circulation des travailleurs (PDF).

En pratique

Le principe général prévoit que chaque citoyen de l’EEE et de la Suisse a le droit de travailler sans permis de travail dans un autre Etat membre de l’Europe. Néanmoins, certains Etats imposent des mesures transitoires : certains citoyens européens ont besoin d’un permis de travail pour travailler dans quelques autres pays européens.

Le gouvernement belge par exemple a imposé des mesures transitoires pour les ressortissants de la Bulgarie, de la Roumanie et de la Croatie. Cela signifie que les ressortissants bulgares, roumains et croates ont besoin d’un permis de travail pour occuper un emploi en Belgique, consultez la rubrique suivante sur le site EURES

Si vous souhaitez savoir si un permis de travail est nécessaire dans le pays où votre futur employé occupera son poste, consultez ce site

Les personnes non ressortissantes de l’EEE et de la Suisse

A ce jour, le principe de la libre circulation des travailleurs au sein de l’EEE et de la Suisse ne s’applique pas aux ressortissants non européens, sauf exceptions. Cela signifie qu’il vous faut introduire une demande de permis de travail pour la personne que vous souhaitez engager.

Plus d’informations sur les permis de travail à Bruxelles ?

En Belgique, la demande de permis de travail doit être introduite auprès de l’organisme compétent de la région où la personne concernée travaillera. En région bruxelloise, l’organisme compétent pour les permis de travail est le Ministère de la Région de Bruxelles-Capitale. Vous trouverez plus d’informations ici

top